Une villa dans une pinède à Moscou

Premier projet du studio d’architecture sud-africain SAOTA à Moscou, en Russie, cette maison contemporaine se dresse parmi de grands pins sur une île de la rivière Moskova. Son système de vitrage à haute performance est capable de relever le défi des températures rigides de l’hiver russe, tout en lui permettant d’entretenir une relation profonde avec son environnement naturel.

Ce premier projet, construit par SAOTA à Moscou, reconsidère la relation entre dedans et dehors, caractérisant une demeure qui doit résister aux températures hivernales rigoureuses de la capitale russe. Grâce aux matériaux isolants très performants, les architectes ont conçu de larges baies vitrées, afin que toutes les pièces entretiennent un rapport profond avec leur environnement naturel, en particulier avec la pinède dans laquelle est enchâssée la résidence. De cette façon, ils atteignent le double objectif de tirer parti de la présence rare d’une forêt de pins naturelle si proche du centre-ville de Moscou, tout en réalisant une bâtisse contemporaine qui interagit harmonieusement avec son entourage et la tradition locale. La présence d’arbres a, en effet, déterminé l’orientation de la maison, créant des zones confortables permettant de profiter de la vue externe, tout en obtenant le meilleur éclairage naturel possible pendant les mois sombres de l’hiver. Du côté de la rue, la façade monolithique marque la transition entre les sphères publique et privée, une interprétation moderne de l’architecture de la ville, avec son revêtement iconique en bronze rétroéclairé offrant un avant-goût des intérieurs luxueux et lumineux. Sur le mur opposé, face au jardin, la structure est plus fragmentée, générant des cours et des espaces connectés avec l’extérieur qui jouissent, de la sorte, d’une relation profonde avec le paysage, renforçant la fusion des frontières, de sorte que la présence de la verdure soit pleinement appréciée et que l’habitation s’éloigne des charpentes lourdes de la tradition de construction locale. La demeure dispose des pièces chaleureuses et accueillantes en hiver, mais aussi des aires de vie extérieures pour se rapprocher de la nature en été. Pour valoriser ce rapport exceptionnel avec la verdure et les arbres centenaires de la pinède, les architectes ont recouvert la villa de panneaux métalliques gris argenté, qui rehaussent ses couleurs tout en constituant une enveloppe protectrice idéale pour l’intérieur chaleureux et vivant. Chaque petit détail est conçu avec beaucoup de soin et de savoir-faire, engendrant des références croisées constantes entre les lieux, comme le cadre métallique autour de la télévision, qui rappelle l’entrée de la maison. Le concept d’aménagement intérieur est signé ARRCC, développé et mis en œuvre par le designer moscovite Max Kasymov, qui a également géré tous les aspects du chantier et même la conception et la production sur mesure d’un certain nombre de meubles en plus de ceux fournis par OKHA.

Défiler Vers Le Haut