AURA SKYPOOL Dubaï, une île dans le ciel

aura-skypool-dubai-kokaistudios-override

S’étendant sur les 49e et 50e étages de l’imposant gratte-ciel Palm Tower de Dubaï, AURA SKYPOOL de Kokaistudios accueille les visiteurs sur une île imaginaire dans le ciel, entourée de la plus haute piscine à débordement à 360°. Avec ses auvents flottants, sa verdure luxuriante et ses éléments naturels, le design met l’accent sur les détails et la qualité pour créer un impact et un effet extraordinaires.

AURA SKYPOOL est la piscine à débordement la plus haute du monde. Malgré son emplacement ultra urbain au sommet du gratte-ciel Palm Tower, sur l’archipel artificiel de Jumeirah, l’intérieur respire le monde naturel: mur sculptural inspiré d’une formation rocheuse, du bois récupéré et de nombreuses plantes. S’étendant sur deux étages, ce projet donne un ton exclusif grâce à des ascenseurs qui transportent les clients au 50e étage. Ses portes s’ouvrent sur une oasis urbaine, imaginée comme “une île dans le ciel”. En son cœur, se trouve une pièce angulaire en plâtre travertin, qui ressemble à des rochers naturels ; une finition géométrique transforme le noyau de la tour en un point focal caractéristique. Cet objet 3D constitue la toile de fond du bar central et du comptoir en bois de récupération, rappelant les débris échoués sur le rivage. Les dalles de béton qui l’entourent sont sélectionnées pour leur qualité tactile: pieds nus, elles rappellent la marche sur le sable. De plus, les rideaux du plafond évoquent les cabines de plage, tandis que ceux des fenêtres font office d’écran solaire utile dans la chaleur impitoyable de Dubaï. Tous deux injectent du mouvement dans le design, le tissu se balançant sous l’effet d’une brise provenant des cloisons vitrées ouvrables entourant l’espace. Dans une ville si dépendante de l’air conditionné, cette ventilation naturelle est remarquable. Des plantes et de petits arbres renforcent l’atmosphère de plein air et de plage et complètent la palette de verts, d’avoine et de sarcelle du mobilier. Une terrasse en bois, équipée de chaises longues et de tables, entoure le salon principal comme un rivage. De là, les clients peuvent contempler la piscine qui fait le tour de la bâtisse et admirer les vues imprenables sur la ville et l’océan. Sur deux côtés, des réseaux de plateformes flottantes s’avancent dans l’eau pour une expérience exclusive. Des cloisons brise-vent sont prévues à chaque coin, afin d’éviter que les vagues ne déferlent sur le bord extérieur de l’installation. Bien que les nageurs puissent passer facilement en dessous, l’architecture permet de séparer visuellement l’espace extérieur. Dans cette optique, la conception intègre un bar externe le long du côté est de la piscine, pour les événements privés. Les installations auxiliaires sont imaginées comme une grotte sous-marine atmosphérique. Situées au niveau 49, elles comprennent des vestiaires, des zones réservées au personnel et un kiosque de vente au détail. Joints par un escalier recouvert de laiton incrusté d’éclairage LED, les étages sont liés aussi par la couleur, le matériau et la forme. Au coeur du bâtiment, se trouve la même finition angulaire du salon, tandis que les vestiaires sont dotés de portes en verre bleu vert sablées. L’absence de lumière du jour contraste avec l’atmosphère ensoleillée, renforçant ainsi le motif de la grotte.

Défiler Vers Le Haut