Après avoir été submergés dans le monde de Murano pour un certain temps, les designers Alfredo Chiaramonte et Marco Marin joignent leur vigueur artistique pour établir un atelier pluridisciplinaire. Des intérieurs, du graphisme, des produits et des conceptions d’éclairage, le studio éponyme n’aurait pas de frontières dans le monde du design. Avec un processus créatif presque constant, les créateurs entament chaque nouvelle aventure en se focalisant sur le matériau envisagé et les techniques à mettre en œuvre. Ainsi, cet aspect expérimental permet, chaque fois, de générer de nouvelles idées. Leur grande fascination avec le verre s’illustre explicitement dans leurs desseins. En effet, la tradition qui entre en jeu pendant la réalisation du verre soufflé, le travail d’équipe et la dimension artistique seraient responsables de cette affiliation. Cela permet de produire, en 2016, les lampes suspendues Knot, avec la fabrique tchèque Brokis. Simple, élégant mais toutefois sophistiqué, ce luminaire puise ses inspirations directement des gondoles de Venise et des cordes qui attachent les bateaux entre eux sur le quai. Chiaramonte - Marin conçoit un assemblage entre deux matériaux distincts, de texture et de compositions différentes, pour exprimer une certaine délicatesse rugueuse. En ce qui concerne le mobilier, et plus précisément les meubles de jardin, le duo italien imagine, pour Emu, une balancelle en acier baptisée Cool-là, meuble insolite défiant toute catégorisation. Le produit traduit une espèce de nid, un cocon à l’abri du soleil, pivotant et produisant une atmosphère plaisante, relaxante et intime à l’extérieur. Au travail ou au cours de leurs voyages, les designers circulent avec des yeux grands ouverts, toujours en alerte, pour ne manquer aucun détail – insignifiant qu’il le soit. Selon leur vision, les idées sont puisées de tout ce qui nous entoure. Dans cette logique et de leur inspiration du monde naturel, naît Néochic de Vistosi. Avec une forme irrégulière, cependant à cheval entre une apparence triangulaire et circulaire pour standardiser la production, cette lampe serait une représentation industrielle des galets dans leur état pur. De plus, toujours dans l’univers organique, Chiaramonte - Marin évoque le branchement des arbres, avec Rametto de Morosini, lampe en suspension ou en applique. Modulable et en inter-connectivité, des aimants permettent aux éléments en céramique de s’accrocher les uns aux autres, pour aboutir à maintes variantes, et donc à la personnalisation du produit. Du côté des sièges, en 2017, débute une collaboration avec Cizeta L’abbate, qui engendre la création de la famille de sièges Remo. Ces fauteuils à usage multiple auraient beaucoup de variantes et de couleurs: tabourets, chaises empilables et sièges de bar. Le design ingénieux de cette œuvre réside dans le détail de la structure du pied, qui s’élargit et évolue d’une allure elliptique à plate, imitant ainsi l’aspect des rames des bateaux dans la lagune vénitienne. Depuis 2001, le studio est toujours dans les plus grandes expositions de design, comme le salon du mobilier à Milan et Maison&Objet à Paris. Dans le domaine graphique, le cabinet serait responsable de l’identité de quelques marques: catalogues, emballages, invitations, logos…

www.chiaramontemarin.com