C’est à Fuzhou, dans la province chinoise de Fujian, que le Guigu Spa Pavilion a été érigé. Conçu par l’architecte Lin Kaixin et son assistant Chen Qiang, l’espace est dédié à la création d’une expérience méditative contemporaine. L’idée est de fusionner le monde ludique avec les éléments plus traditionnels de la culture zen. A cet effet, Kaixin manipule les matériaux avec brio: au sol, un bois gris, complètement lisse ; sur les murs, un autre rugueux, perforé, ainsi qu’un quadrillage de fines palmes atténuant la lumière des larges fenêtres ; enfin, au plafond, un labyrinthe de planches supportant quatre élégantes lampes pendantes. A cela, se superpose un jeu subtil de contrastes inattendus. Par exemple, le bois gris du sol que l’on prend pour de la pierre tranche avec un bureau de réception rappelant les autels primitifs, tout en respirant l’élégance. Par ailleurs, un jeu de lumière attrayant se décline depuis l’éclairage naturel de la réception jusqu’aux éléments fantômes des étagères flottantes du salon. S’y ajoutent les motifs savants créés par des lampes cachées, ainsi que par le brillant agencement des miroirs reflétant le bois monté au sein des murs en pierre. Tout respire un bien-être architectural qui puise sa force dans la créativité émanant de la juxtaposition des matériaux naturels. Un bien-être contagieux, source d’une vraie expérience méditative.