Le projet de métamorphose des Thermes nationaux d’Aix-les-Bains, en France, est l’histoire d’un coup de cœur entre l’architecte et le majestueux paysage, lové entre lac et montagnes. Face à ce site emblématique, l’équipe franco-belge du studio Vincent Callebaut Architectures répond par un projet ambitieux, L’Ecume des Ondes, visant à mettre en valeur le patrimoine culturel et naturel, ainsi que la reconquête du centre-ville. Pour mener à bien ce défi, le studio opère un tri respectueux entre les volumes historiques de l’édifice et les ajouts accumulés au cours du XXe siècle, afin de révéler leurs qualités intrinsèques, puis de les magnifier par une architecture contemporaine. De cette façon, les Thermes deviennent un lieu de vie qui décloisonne les usages en regroupant des espaces d’hébergement innovants, un restaurant ouvert sur une terrasse panoramique, une galerie commerciale tournée vers le bien-être et le bio, ainsi que des espaces de coworking. Le parti pris architectural est de concevoir poétiquement une structure tout en mouvement, dont les cloisons rappellent les ondes générées par les flots du lac du Bourget. Les vagues en quinconce des façades sont étudiées pour pouvoir planter de grands arbres qui poussent sur deux étages. Un système de double jardinière permet d’assurer une végétation de couleurs et de fragrances variant à travers les saisons. Ainsi, cet endroit perpétue sa vocation historique de lieu de destination où il fait bon se divertir, se détendre, se cultiver, se sustenter et innover. Habitants et visiteurs pourront y adopter de nouveaux modes de vie respectueux de l’environnement, de la santé et du bien-être urbain, grâce à cette bâtisse résiliente, ode à la biodiversité et aux énergies renouvelables.