Rose du désert, le Musée national du Qatar est consacré à l’histoire ancienne et récente du pays. Conçu par l’architecte français de renommée internationale Jean Nouvel, son architecture évoque symboliquement le désert, sa dimension silencieuse et éternelle, mais aussi son esprit de modernité et d’audace. «Pour construire un bâtiment de 350 mètres de long, avec ses grands disques incurvés vers l’intérieur, ses intersections et ses éléments en porte-à-faux – tout ce qui évoque une rose du désert –, nous avons dû relever d’énormes défis techniques. Cet édifice est à la pointe de la technologie, comme le Qatar lui-même», explique le designer. En parcourant les différents volumes, nous ne savons jamais ce qui nous attend, l’idée étant de créer des contrastes et des surprises. Par exemple, on peut passer d’une pièce fermée assez haut par un disque incliné, à une autre dont l’intersection est beaucoup plus basse, ce qui induit une tension dynamique. La construction s’étend sur 52 000 mètres carrés avec un circuit de 1,5 kilomètre, qui forme une boucle. La visite complète des pièces intérieures, créées par le studio Koichi Takada Architects, dure environ deux heures, et se termine par la découverte de l’ancien Palais Royal restauré. Un véritable enchantement.