Erigée en plein centre-ville d’Helsinki, la structure ondulante en bois et en verre, baptisée Oodi, est l’œuvre de l’agence ALA Architects. Etalé sur trois niveaux reliés par un escalier monumental, ce temple de la connaissance réinvente le concept même de la bibliothèque publique, redéfinissant la relation à la culture. Du rez-de-chaussée, pensé en prolongement de la place publique, en passant par l’étage intermédiaire, surnommé Attic et abritant des pièces flexibles, des salles multifonctions, des espaces de création et de distraction, ainsi que des studios d’enregistrement, jusqu’au dernier étage panoramique ou Book Heaven, doté de murs en verre supportant un toit en forme de nuage, tout est imaginé pour offrir une expérience inoubliable. Usant de nouvelles technologies, notamment de robots, la librairie est bâtie avec des matériaux locaux. Son concept spatial se décline sous la forme d’un pont asymétrique habité, constitué de poutres et de treillis en acier et soutenu par deux arches en acier massives, tendues par une dalle en béton armé. Une solution innovante qui a facilité, entre autres, l’aménagement de zones sans poteaux. La façade est recouverte de planches en épicéa finlandais de 33 mm d’épaisseur, qui épousent la courbe en porte-à-faux créant un auvent au-dessus de la place et engendrant un endroit capable d’accueillir les événements publics.