Maltais d’origine, c’est en Suisse et en Angleterre que le talentueux Gordon Guillaumier fait ses études, avant d’obtenir son diplôme en Design industriel, du prestigieux IED à Milan, en 1991, puis un Master dans la même discipline, de l’Académie Domus, l’année suivante. Avant de présenter ses créations pour les marques Foscarini, Artemide et FontanaArte, il débute sa carrière avec un apprentissage chez Baleri Associati, en 1993, et travaille la même année avec l’architecte et designer Rodolfo Dordoni. Il collabore ensuite en tant que coordinateur d’équipe et de stratégies artistiques aux côtés d’Enrico Astori sur deux collections, Atlantide et Dhouse pour Driade, enseigne de l’architecture d’intérieur italienne. Dix ans après l’obtention de son diplôme, en 2002, il lance son studio à Milan, concevant des produits pour d’importantes compagnies internationales, telles que Minotti, Moroso, Tacchini, Bosa, Paola C, Gebrüder Thonet Vienna, DeSede, Montina, Roda, Foscarini, Lema, Oluce, Pamar, Kronos Ceramiche et Ceramiche Piemme. En mars 2018, Guillaumier est nommé directeur artistique de Desalto, référence du domaine à Milan. Son style minimaliste séduit, car il manie, avec une grande habilité, l’alliance de l’utilitaire et de l’esthétique. En effet, ses pièces sont dessinées de manière à être stables et pratiques, conçues dans des matériaux souples et légers. Son travail touche toutes les pièces de la maison, allant des meubles aux luminaires, en passant par les poignées, les accessoires de salles de bains et le mobilier extérieur. De nombreuses récompenses lui sont décernées, notamment Interzum 2011 Award pour sa poignée de porcelaine Maniglia Loop pour Pamar, Wallpaper Design Award 2014 pour son élégant mobilier d’extérieur, dont la chaise longue en bois Orson pour Roda, ADI XXIV 2016 Compasso d’Oro pour la table extensible Brick pour Roda, Adi Ceramic Design Award, Cersaie 2016 pour sa collection de meubles d’intérieur Bits & Pieces et, enfin, Archiproducts Design Award 2016 pour son système de bureau original et pragmatique Chill-Out, réalisé pour Tacchini. Alors que la recherche de la perfection est souvent la préoccupation première dans le stylisme industriel, Gordon est, selon ses propres mots, intrigué par l’imperfection des objets et par ce qui est de spontané dans la création. L’esprit artistique est son fil conducteur dans la conception de ses œuvres, puisque ce qu’il cherche, avant tout, est d’octroyer une émotion aux formes, de leur transmettre un esprit en leur donnant une mouvance. Il communique son savoir en enseignant à la faculté de Design industriel du Politecnico de Milan.

www.gordon-guillaumier.com