Sur 7 000 m2, à Porto Feliz, au Brésil, cette résidence suit les lignes directrices des architectes de Studio MK27. A savoir, une conception à dominance horizontale. La construction, de 1 000 m2, est située sur le point le plus élevé de la propriété, profitant au maximum de la topographie. Le toit vert fait écho à la pelouse environnante et se pare discrètement de panneaux solaires et de puits de lumière. Sa fonction thermale en fait une cinquième façade, aussi essentielle que les murs de la maison. Structurellement, la toiture, énorme dalle en béton, est soutenue directement par les piliers de la base même. Ceux-ci, en hommage aux proportions généreuses des œuvres miesiennes, sont érigés suivant une disposition cruciforme sur trois axes. Sous le toit, deux lots. Le premier abrite l’intimité des cinq chambres en suite, le deuxième les aires de vie privées mais plus sociales: gym et chambres de jeux et de télévision. Les salles de séjours, elles, se trouvent aux extrémités. Grâce à leurs portes en verre coulissantes, elles peuvent complètement s’ouvrir, transformant la demeure en une terrasse interminable. Encerclant l’ensemble, se profile un mur sinueux en brique, composé d’une alternance de formes solides et de vides, et de courbes concaves et convexes. Tour à tour, il protège et crée des transparences, une atmosphère douillette mais accueillante.