Un couple trentenaire et ses enfants, le designer Rodolphe Parente et un bâtiment parisien classique en pierre de taille qui fait face à la tour Eiffel, au deuxième étage duquel se niche une aire de 350 m2. Serait-ce là la simple recette d’une demeure de rêve? Les volumes, héritages du XVIIIe siècle, y sont généreux. Les éléments architecturaux de la même période – moulures, plafonds à caissons, frontons inspirés par l’art chinois et cheminées de marbre – en font un lieu bien unique. C’est cependant la réinvention toute moderne de la demeure qui est marquante. D’abord, de par son respect du caractère historique de la construction originale, achevé sans compromis sur la création d’un espace de vie pour famille jeune. Ensuite, de par sa conception d’un appartement mettant en exergue une rare collection de mobilier et d’art contemporains, tout en offrant confort et chaleur à ses hôtes. Détournement de la réception en séjour, amalgame de la cuisine avec la salle dînatoire, chambre master douillette aux rangements cachés et salle de bains connectée… Tout est pensé pour un intérieur harmonieux et paisible à naviguer. Un intérieur où les choix stylistiques bien prononcés s’ancrent dans deux matériaux, dont la noblesse tempère la modernité: cuivre et marbre Calacatta Caldia.