Après leur rencontre sur les bancs de l’université de Valence, en Espagne, en cours de design industriel, Ana Segovia, Maria Mengual et Luis Calabuig décident, en 2005, d’établir leur agence pluridisciplinaire, qui serait en charge de tous les besoins relatifs à un ouvrage. En effet, à Odosdesign, on suit un produit depuis sa conception formelle jusqu’aux vidéos et pages web correspondantes, en passant par sa conceptualisation graphique, sa direction artistique et son image de marque. Le processus de création de la firme, bien qu’il s’agisse d’un travail d’équipe, débute par des réflexions personnelles sur le sujet en question. Après avoir développé leurs propres idées, les associés débattent et discutent les propositions pour en tirer la meilleure option. En ce qui concerne leur génération de produits, une fusion entre le traditionnel et le nouveau est toujours apparente, ainsi qu’une approche expérimentale au niveau des matériaux et des techniques. Cela se traduit parfaitement avec Ensombra, célèbre parasol de Gandiablasco. Avec des inspirations orientales, le design ingénieux et minimal permet une réinterprétation du système de l’éventail des femmes, surtout au niveau de l’ouverture et de la fermeture. Créé pour des terrasses et des jardins, cet objet rend l’espace extérieur animé et presque pittoresque, avec ses couleurs vives et sa répétition de modules simples. Le groupe de concepteurs traduit une grande diversité avec des passions et des savoir-faire différents pour chacun, mais incarne toutefois une homogénéité presque exemplaire au niveau du but final et de la vision commune. Les horizons de travail d’Odosdesign demeurent très partagés, des produits variant de la vaisselle aux meubles et luminaires, des directions artistiques pour raconter des histoires et générer des identités visuelles et de la conception éditoriale pour mettre en œuvre les catalogues des plus grandes marques. Selon le trio proliférateur, pouvoir créer un élément aide dans l’élaboration et la transmission des stratégies de communication propres à cet ouvrage. Ainsi, il leur serait naturel d’être responsables à part entière de leur produit. D’une autre part, l’une de leurs meilleures collaborations en mobilier demeure avec Mobenia. Ensemble, ils ont mis en place une vitrine inspirée par l’architecture de Ludwig Mies van der Rohe, surtout dans ses débuts avec les tours en verre et en acier, et particulièrement par les appartements du Lake Shore Drive à Chicago, dont elle tient le nom. Imitant les mêmes caractéristiques de l’œuvre architecturale, la vitrine engendre un intérieur très lumineux et se maintient sur des pilotis très fins. Toujours avec la même fabrique, Odosdesign imagine une version contemporaine des très traditionnelles têtes de lits, avec Amets et Mies, qui permettent d’ajouter un détail plaisant dans la chambre. La flexibilité et la polyvalence demeurent indissociables de leurs compositions. Pour la marque barcelonaise Arlex, le studio compose une collection d’armoires, présentant beaucoup de possibilités et de versatilités, ainsi que Moon, une petite table ronde à multiples usages, entre autres. De plus, le cabinet lui crée ses stands respectifs au salon du mobilier de Milan en 2016 et 2017.

www.odosdesign.com