Le très attendu Wunderkammer des brotes, ou la Maison du pain, a ouvert ses portes en octobre 2017, après trois ans de construction. Le but ultime de cette institution est de retracer l’histoire du pain et de souligner son importance à travers les époques. Elle permet également de célébrer ce produit vital et de penser son futur. La représentation de cette longue tradition dans une enveloppe contemporaine est attribuée à Wolf D. Prix, du cabinet autrichien Coop Himmelb(l)au, connu notamment pour son musée des Confluences à Lyon et pour BMW World à Munich. L’architecte table sur un dynamisme de contraste pour mettre en place le caractère fascinant de l’espace. Ainsi, des lignes statiques s’opposent à une composition fluide, le clair à l’obscur, la tradition à l’innovation. En effet, le concepteur imagine une sorte de vaisseau futuriste, de forme libre, où sont révélés plus de 1 200 objets, venant se poser sur une plateforme rigide. Cette dernière englobe l’entrée, le forum d’événements et le centre d’information clientèle. L’unique relation entre ses deux volumes est un atrium central, comprenant la circulation verticale doublant comme espace d’exposition. Un revêtement extérieur de bardeaux d’acier réfléchissant amplifie les propriétés séduisantes du projet, mais voile toutefois la structure préfabriquée en bois, uniquement exposée à l’intérieur, pour toujours souligner ce contraste créateur.