Située près du centre d’affaires de Melbourne, en Australie, la future tour Mayfair sera livrée, en 2020, par les architectes de Zha. Ses lignes audacieuses et d’une géométrie complexe créeront un lien entre deux quartiers ouverts sur un espace de verdure.

S’élevant sur 19 étages, les 33 600 m² abriteront 158 appartements de différentes surfaces, allant de 70 m² au spacieux 556 m². Plusieurs espaces communs sont prévus: des restaurants, l’accueil au rez-de-chaussée avec son entrée lumineuse et un éclairage de mille suspensions, une piscine intérieure pour un moment de zen absolu dans un décor d’une grande pureté et un rooftop avec les deux bassins de la piscine. La terrasse est suspendue au-dessus d’un paysage infini avec un garde-fou en verre, pour que la vue plonge au loin. Le bâtiment s’érige avec puissance au carrefour d’une zone d’affaires et d’un quartier d’habitations, sans pour cela engendrer d’effet de masse. L’impression de légèreté est due à une régularité souple et aérée qui encadre des baies vitrées. Les balcons, de l’étage supérieur à l’étage inférieur, se lient par paliers en courbes régulières et le dessin produit indique, dès le premier coup d’œil, le style de Zaha Hadid Architects, distingué par son originalité. Déclinée de façon différente à l’intérieur, l’architecture résulte en une réduction de la frontière intérieure-extérieure, élargissant les angles de vue. La décoration et le mobilier sont également dessinés par ZHA dans la continuité de tons neutres qui contribuent au prestige et à la sérénité de l’ensemble. Alors que le salon se prolonge dans un extérieur sans limite, la salle de bains est traitée comme un salon de détente, d’où l’on peut aussi bénéficier d’une vue de rêve. La conception par ordinateur assisté a permis ce caractère architectural et cette liberté de création sans surcharge de coût et fait bénéficier les commanditaires de toutes les dernières techniques, aussi bien en acoustique qu’en éclairage, chauffage ou climatisation. La vue grandiose s’étend ainsi sans aucune contrainte jusqu’au Central Business District et jusqu’à l’océan, au Royal Botanic Gardens ou bien au parc Albert pour le plus grand nombre des appartements. ZHA réussit la prouesse d’effacer toutes les limites et de faire oublier toutes les contraintes urbaines. Melbourne, plusieurs fois citée la ville la plus agréable à vivre au monde, se verra dotée d’un immeuble concordant à ses aspirations de bien-être.