DMAA, ou Delugan Meissl Associated Architects, bureau d’architecture installé en Autriche, serait familier avec les projets d’entreprise. Avec une vision globale tablant sur la fusion entre le bâti et son contexte, ainsi que sur les transitions fluides, DMAA trouve toujours, dans un premier lieu, des difficultés pour faire passer ses concepts artistiques aux investisseurs. Toutefois, lorsque Hyundai a lancé une compétition afin de trouver la meilleure adaptation de ses lignes directrices en représentation spatiale, le cabinet autrichien n’a trouvé aucune difficulté, en 2014, pour générer un manuel de conception pour tous les espaces de la marque. En effet, le système établi englobe technologies, fonctionnalité, design, confort et durabilité, les cinq piliers de la nouvelle image du géant de l’automobile. Il permet aussi, malgré sa rigidité au niveau des idées, une grande flexibilité dans l’interprétation contextuelle de toute nouvelle création. Leur dernière traduction du savoir-faire est le Hyundai Motorstudio Goyang, projet illustrant le parcours entrepris par une voiture ainsi que le voyage du client vers ce monde de machineries. Un empilage de fonctions horizontales se perce par une connexion verticale, encourageant les déplacements et la découverte. Les 9 266 m² du bâti stimulent l’imagination avec des caractéristiques très particulières, comme le mur végétal, le paysage et un tracé de plafond très rigoureux.